Bilan et perspectives pour l'autopartage lyonnais

Actualité publiée le 03/12/2019 | catégorie : Votre autopartage

En téléchargement (PDF) : le communiqué de presse • le dossier de presse 

Quel bilan pour Citiz et Yea! en 2019 ? Quelles perspectives pour 2020 ?

Fer de lance de la mobilité et du stationnement pour le compte de la métropole de Lyon, LPA propose, depuis plus de 10 ans, une offre de voitures en libre-service variée et complémentaire, avec Citiz la location en boucle (on prend et rend son véhicule sur une même station en voirie ou en parking) et Yea! la location en free-floating (on prend et dépose la voiture sur une place de stationnement voirie autorisée à Lyon et Villeurbanne).

Après avoir fêté 10 ans d‘autopartage lyonnais l’an dernier, LPA dresse aujourd’hui le bilan d’une année 2019 réussie avec des indicateurs au vert, côté locations comme abonnés. En 2019, les 255 voitures en libre-service de LPA ont parcouru plus de 2 900 000 km, soit une hausse de 18%. Besoin de faire des économies, absence de voiture perso ou praticité du service, les raisons sont multiples pour des utilisateurs de plus en plus nombreux. Ils sont désormais 4 500 conducteurs, en hausse de 28%. Les utilisations sont également en forte hausse avec plus de 73 700 réservations (+32%) sur l’année 2019.

Forte des résultats des différentes enquêtes menées, LPA entend poursuivre en 2020 sa stratégie de développement des voitures en libre-service sur le territoire en adaptant son offre aux attentes des clients ou prospects pour rendre cette solution de mobilité la plus attractive possible. Les études le montrent, au-delà de contraintes imposées (restriction ou interdiction de circulation) ou personnelles (impossibilité de posséder une voiture par manque de stationnement ou pour des raisons économiques), deux actions concrètes peuvent être rapidement menées pour encourager le passage à l’autopartage : multiplier les stations sur le territoire et adapter la flotte de véhicules aux besoins des utilisateurs.

2020 : 10 stations supplémentaires sur le territoire de la métropole lyonnaise

L’accessibilité au service est un élément fort pour passer à l’autopartage. Le développement des stations sur la voirie est donc un facteur déclencheur fort en intégrant le quotidien et l’environnement des usagers actuels ou futurs usagers grâce à l’exposition et à la visibilité qu’elles procurent. Le plan de développement des stations Citiz que LPA va donc proposer 10 nouvelles stations en 2020 pour passer de 42 stations aujourd’hui à plus de cinquante fin 2020 soit une augmentation de 24% de l’offre en un an.

Ces stations dont l’emplacement précis sera validé avec les collectivités seront concentrées sur des quartiers à forte densité conjuguant entreprise, services et logements. C’est ainsi que l'accent sera mis sur l'amélioration de la couverture du territoire actuel. Les nouvelles stations devraient voir le jour dans les quartiers en développement, notamment la Confluence, de Gerland, de Vaise, ou de la Soie... Les 4e et 6e arrondissements de Lyon devraient voir leur offre s'étoffer, tout comme Villeurbanne. Le développement des stations répond également concrètement à la demande exprimée dans l’enquête menée en novembre 2019 où 28,7% des utilisateurs positionnent le manque de station à proximité comme un frein à l’autopartage, ce chiffre s’élevant à 32% pour les non-utilisateurs.

Une flotte totalement renouvelée avec un effort porté sur les citadines

Sur ce point également, les différentes enquêtes montrent que les abonnés ou personnes susceptibles de passer à l’autopartage plébiscitent une catégorie principale de véhicules : les citadines (80% des réponses exprimées lors de l’enquête de novembre 2019). En 2020, la totalité de la flotte Citiz sera renouvelée essentiellement sur les catégories M et L répondant ainsi aux attentes des usagers et des entreprises. Pour répondre aux préoccupations croissantes en matière environnementale, Citiz va poursuivre son investissement dans des véhicules hybrides. Une expérimentation sera menée avec un véhicule électrique. Enfin, le nombre de petits utilitaires sera augmenté.

Ce renouvellement de la flotte se déroulera en deux temps (50% dès le début 2020 et 50% d’ici fin 2020) avec l’augmentation de près de 20% de la flotte en stations qui passera alors de 105 à 125 véhicules. La gamme de voiture évoluera donc fortement avec une augmentation de 40% du nombre de citadines (70 en fin d’année contre 40 aujourd’hui). La flotte Yea! reste, quant à elle, inchangée avec 150 véhicules en libre-service.

Chiffres clés 2019


Toutes les informations sur notre Dossier de presse 2019 (PDF)